Que faire en une journée à Sukhothai ?

Que faire à Sukhothai en une journée ?

Sukhothai date du XIIIe siècle et était autrefois la première capitale du royaume indépendant de Thaïlande. La période de Sukhothai (dont le nom se traduit par “l’aube du bonheur”) est considérée comme “l’âge d’or” de l’histoire de la Thaïlande. C’est à cette époque que l’alphabet a été créé sous le règne du roi Ramkhamhaeng, ouvrant la voie aux développements artistiques et intellectuels.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent visiter les ruines de cette grande ville dans le parc historique de Sukhothai, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO restauré grâce à une initiative du roi de Thaïlande lui-même. Le parc offre une variété d’attractions historiques et il est facilement accessible par avion, bus et train depuis Bangkok, Chiang Mai, Phitsanoluk et Mae Sot.

Le Top 10 des Activités à Sukhothai

Pour une expérience inoubliable de votre voyage thématique en Thaïlande, confiez votre projet de voyage sur mesure à l’Agence de Voyage ISTTAGO. Voici nos recommandations sur les meilleurs choses à voir et à faire pendant votre visite de Sukhothai, consultez notre Top 10 Sukhothai des principales attractions touristiques de la ville de Sukhothai :

Sukhothai Old City

sulhothai vielle ville

Ce site historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est un témoignage du passé coloré de la Thaïlande. Près de 200 temples ont été fouillés et partiellement reconstruits ici, offrant aux visiteurs la possibilité d’avoir un aperçu unique de ce qu’a pu être la première capitale de la Thaïlande.

À l’apogée de la ville, trois murs de terre et deux fossés entouraient le vieux centre. Vingt et un wats et quatre étangs ont été découverts lors des fouilles. C’était le berceau de la culture thaïlandaise, et les archéologues ont trouvé les vestiges d’œuvres artistiques et religieuses qui allaient définir une société pendant des siècles.

Les visiteurs étrangers trouveront ici un centre d’information détaillant les activités de Sukhothai et les visites autoguidées, ainsi que des panneaux d’affichage en anglais à l’extérieur de chaque bâtiment.

Wat Mahathat

Wat Mahathat Sukhothai

Le wat le plus splendide de la ville en ruines (et l’un des plus anciens et des plus importants de Thaïlande) est le Wat Mahathat. Il se trouvait à l’origine à côté de l’ancien palais royal (un bâtiment en bois dont il ne reste aucune trace) et couvrait une superficie de quatre hectares. Le temple était entouré de 185 chedis (stupa bouddhiste), de six wiharn (salles de prière) de tailles différentes, d’un bot et de onze salas, dont il reste malheureusement très peu de traces. L’imposant chedi principal au centre du site est le plus impressionnant, avec un wiharn et un bot. Construit dans un style purement Sukhothai, le sommet est couronné par la pointe d’un bouton de lotus.

La section centrale ressemble aux prangs khmers, et la haute base carrée est décorée d’une procession de fidèles avec 40 figures d’environ un mètre de haut de chaque côté. Les niches des quatre chapelles d’angle présentent un beau travail de stuc, des rosaces, des scènes de la vie de bouddha, et des dieux et des démons en conflit. Le chedi central contenait autrefois la statue dorée du Phra Buddha Shakyamuni, que le roi Rama Ier avait fait enlever et transporter au Wat Suthat de Bangkok à la fin du XVIIIe siècle.

Wat Traphang Ngoen

Wat Traphang Ngoen Thailande

À l’ouest du Wat Mahathat, sur une île couverte de fleurs de lotus dans le Traphang Ngoen (“lac d’argent”), se trouve le très beau chedi du Wat Traphang Ngoen. Avec une grande image de bouddha sur un piédestal occupant la scène centrale, ce petit temple du XIVe siècle est placé de façon à ce que la lumière du lever et du coucher du soleil l’illumine parfaitement.

Si le toit du temple ancien a disparu, les colonnes qui le soutenaient sont toujours en place. Sur une petite île séparée – que vous pouvez voir mais à laquelle vous n’avez pas accès – se trouvent également les ruines d’une salle d’ordination et d’un piédestal qui font partie de ce temple historique.

Wat Sa Si

Wat Sa Si Thailande

Ce temple étonnant n’est peut-être pas le plus grand du parc, mais c’est certainement l’un des plus beaux. Situées au milieu du lac Traphang-Trakuan et accessibles en traversant un pont en bois, les ruines de Wat Sa Si comprennent 10 chedis encore debout, ainsi que six rangées de colonnes et l’époustouflante statue d’un bouddha assis.

Certains des bâtiments du wat sont encore habités par des moines. Chaque année, le 12e mois du calendrier lunaire (qui tombe généralement vers le mois de novembre), Sa Si devient le lieu de célébration central de Loy Kratong (fête des lumières), au cours de laquelle le lac se transforme en une mer de lumière fantastique avec des milliers de petites bougies flottantes.

Wat Sorasak

Wat Sorasak Thailande

Selon les inscriptions gravées sur le temple lui-même, Wat Sorasak a été construit en 1412, vers la fin de l’empire Sukhothai. Les 24 éléphants sculptés de façon étonnante qui gardent encore le chedi en forme de cloche en décomposition du Wat Sorasak, sont l’un des véritables points forts du parc. Les éléphants thaïlandais sont considérés comme des protecteurs dans le bouddhisme, et les anciens rois gardaient souvent de rares éléphants blancs dans leurs royaumes comme représentation de leur pouvoir et de leur richesse.

Ce style de protection des éléphants est également présent dans d’autres parties de Sukhothai, Si Satchanalai et Kamphaeng Phet. Certaines parties du wat ont été restaurées au cours des dernières décennies, notamment les niches occupées par des statues représentant bouddha assis dans une rare position “occidentale”, avec les jambes pendantes.

Wat Si Chum

Wat Si Chum Thailande

Les visiteurs du Wat Si Chum seront particulièrement impressionnés par le mondhop : une énorme construction cubique sans fenêtre qui repose sur un haut piédestal. Construit au XIVe siècle, le temple est facilement reconnaissable à son bouddha argent en position assis de 15 mètres de haut, adossé à un mur de briques à l’air libre.

Un étroit escalier fermé sur l’un des murs sud mène au toit et à de belles vues ouvertes sur le parc thaïlandais. Le passage d’escalier fermé abritait autrefois des ardoises gravées représentant différentes images de bouddha. Les ruines d’un autre temple et un bâtiment en briques contenant un bouddha assis se trouvent également dans la zone.

Wat Phra Pai Luang

Wat Phra Pai Luang Thailande

Le Wat Phra Pai Luang est l’un des plus anciens temples de la région de Sukhothai. Datant probablement de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle, il était autrefois l’un des plus importants wats de la région.

De magnifiques stucs ornent les marches du chedi thailandais et le mur extérieur, les fondations et les ruines de quatre rangées de colonnes qui subsistent du wiharn.

Bien qu’il soit moins célèbre que certains autres temples de la vieille ville, ce temple est agréable à visiter car il est moins populaire et donc moins fréquenté. Réservez votre visite pour plus tard dans la journée, afin de pouvoir profiter du coucher de soleil sur les ruines.

Wat Traphang Thong Lang

Wat Traphang Thong Lang Thailande

Le Wat Traphang Thong (également connu sous le nom de “temple de l’étang de corail”) se trouve sur sa propre île dans le complexe, et il n’est accessible que par un pont. Bien qu’une grande partie du stuc des murs du temple ait été fortement endommagée, le temple carré se dresse toujours magnifiquement sur une plate-forme et surplombe le parc Sukhothai.

Le relief plat du côté sud représente bouddha, franchissant des marches. Protégé par deux parasols, bouddha est accompagné des déesses hindoues Indra et Brahma, ainsi que d’adorateurs. On suppose qu’il s’agit de la première représentation visuelle d’un bouddha marchant sur des marches de la période de Sukhothai. Sur le côté nord, un relief représente bouddha apprivoisant l’éléphant Nalagiri, que son cousin Devadatta lui avait imposé.

Wat Chetuphon

Wat Chetuphon Thailande

Le Wat Chetuphon abrite un exemple particulièrement beau du style classique de Sukhothai, avec quatre statues de bouddha en stuc orientées vers différents points cardinaux : un bouddha couché, un assis, un marchant, un debout et un couché. Un fossé et un mur de briques entourent ce temple du XIVe siècle, qui comporte également un imposant mondhop en briques et des balustrades en ardoise conçues et sculptées pour imiter l’aspect du bois.

Chetuphon bénéficie d’un emplacement très particulier, loin des autres ruines et à côté d’un village Sukhothai moderne. Et bien qu’il n’y ait pas de chedi dans ces ruines, le temple comporte un mandapa (un pavillon extérieur à piliers).

Wat Saphan Hin

Le Wat Saphan Hin se trouve sur une colline de 200 mètres de haut – grimpez jusqu’au sommet, et vous aurez une vue magnifique sur le parc et les autres temples Sukhothai qui l’entourent. Également connu sous le nom de “temple du pont de pierre” en raison de l’escalier et du chemin en ardoise qui se trouvent devant la structure, Saphan Hin est considéré comme l’un des temples les plus magnifiques de la zone ouest du parc. Une partie du temple est l’impressionnante statue de 12,5 mètres de haut d’un bouddha debout adossé à un mur de briques en plein air ; les visiteurs laissent souvent des fleurs sur ses orteils en signe de respect.

Les ruines d’un autre temple et d’un chedi se trouvent également dans la zone. Comme les ruines ne sont distantes que de quelques centaines de mètres, les historiens thaïlandais pensent qu’il est possible qu’elles aient toutes fait partie d’une seule et même structure massive à un moment donné.

Où séjourner à Sukhothai pour faire du tourisme ?

Petite ville d’un peu plus de 35 000 habitants, Sukhothai est surtout connue pour être le point de départ de l’ancienne ville de Sukhothai et des temples et ruines qui y subsistent. Étant donné que la plupart des personnes qui arrivent ici sont en route pour le parc historique de Sukhothai, la plus grande agglomération d’hôtels se trouve près des ruines, plutôt qu’en ville. Pour choisir le meilleur logement, vous devrez probablement tenir compte de la distance jusqu’aux ruines et vous demander si vous voulez marcher ou si cela ne vous dérange pas d’utiliser un tuk-tuk pour vous y rendre. N’hésitez pas à contacter une agence de voyage locale pour découvrir quelques-uns des hôtels les plus populaires de Sukhothai ou Ayutthaya et ce qu’ils ont à vous offrir.

Si vous recherchez une expérience éco-responsable en immersion totale avec la population thaïlandaise et les aider dans leur projet équitable alors contacter l’Agence de Voyage ISTTAGO qui s’occupera de tous les démarches depuis votre départ de Bangkok.

Plan de la ville de Sukhothai

Laisser une réponse


Vous avez une question?

N’hésitez pas à contacter l’agence ISTTAGO. Leur équipe d’experts se fera un plaisir de vous renseigner.

Mobile: 088 6274026
Whatsapp: (+66) 811 739503
contact@isttago.com

METEO THAILANDE
26°
Partly Cloudy
06:0917:57 +07
Feels like: 26°C
Wind: 10km/h N
Humidity: 86%
Pressure: 1013.21mbar
UV index: 0
TueWedThuFriSat
32/25°C
33/26°C
32/25°C
32/25°C
31/24°C